26/11/2021

|

WeNetwork

L’implication de l’IoT dans l’industrie

L’implication de l’IoT dans l’industrie

L’IoT : fini le temps du gadget connecté, c’est dans l’industrie que les objets connectés trouvent leur marché !

 

Transformation digitale, Industrie 4.0, convergence IT/OT, 5G, IA embarquée, edge computing : le monde de la Tech est marqué par l’innovation …y compris sémantique. Au cœur de ces tendances de fond se trouvent les technologies de base de l’IoT (aka Internet of things) ou Internet des Objets qui, elles, traversent les modes.  

Force est de constater, quelques années après le buzz des délégations de startups de la French Tech au Consumer Electronic Show de Las Vegas, que le nombre de projets IoT passés à l’échelle, ayant “scalé” comme on dit, reste limité. Car contrairement aux hypothèses de départ, l’IoT n’est pas tant affaire de startups B2C que de nouveaux usages plus intelligents dans les marchés professionnels et notamment l’industrie.

L’IoT, c’est quoi au fait ?

L’IoT, Internet of Things ou Internet des Objets désigne, selon l’Union Internationale des Télécommunication, 

« Une  infrastructure mondiale pour la société de l’information, qui permet de disposer de services évolués en interconnectant des objets grâce aux technologies de l’information et de la communication interopérables existantes ou en évolution ». 

 

En d’autres termes il s’agit de rendre de simples objets « intelligents » : c’est à dire capables de générer une information et de la transmettre pour ainsi permettre le développement de nouveaux usages/services associés à ces objets

 

Le champ d’innovation apparaît quasi illimité tant la diversité des objets et des informations qu’ils permettent de capter est grande. Depuis la meilleure compréhension des habitudes d’un consommateur ou du fonctionnement d’une machine jusqu’au pilotage à distance d’une unité de production via un simple smartphone, l’IoT permet d’accélérer la transformation digitale dans tous les domaines

Pourquoi l’IoT se développe avant tout dans les marchés professionnels et l’Industrie ?

Le socle technologique sur lequel repose cette révolution IoT est fourni par l’électronique. Depuis les capteurs miniaturisés dans les objets, jusqu’aux services cloud permettant de stocker et traiter la donnée en masse en passant par les réseaux de communication offrant une couverture de plus en plus large, l’électronique est partout ! On parle même dorénavant d’IoE pour Internet of Everything

 

Ces briques de base ont dorénavant atteint une maturité technologique et industrielle qui permet d’envisager le développement de cas d’usage pour à peu près tout type d’application. Les freins au déploiement de l’IoT ne sont donc pas liés à la technologie disponible mais aux modèles économiques sur lesquels reposent les services associés. 

 

Or les marchés B2B constituent un réservoir quasi-infini d’optimisation ou de création de valeur par l’IoT dans toutes les filières et notamment dans les activités industrielles. C’est l’avènement de l’IIoT ou IoT industriel auquel on assiste.  

 

Le déploiement de l’IoT dans l’industrie permet d’améliorer la capacité d’adaptation de la production à un contexte de marché et une demande des clients de plus en plus volatile et diverse. Les sources de valeur ajoutée sont nombreuses : 

 

  • Anticiper la demande (usage client, supply chain, réactivité, etc.) 
  • Organiser l’outil de production (reconfiguration, modularité, pilotage, etc.) 
  • Développement de services (traçabilité, qualité, maintenance, etc.) 

La transformation digitale de l’industrie est en route

La crise du COVID aura donc été un grand révélateur et engendré une prise de conscience de l’importance de la transformation digitale pour l’avenir de l’industrie en France et en Europe. Toutes les entreprises industrielles sont concernées, quels que soient leurs secteurs d’activités ou leur taille, de la PME au grand groupe. 

 

Engager cette transformation ne consiste pas pour un industriel à lancer un projet isolé d’objet ou de process connecté mais conduit à élaborer une véritable feuille de route de transformation qui touchera progressivement tous les services et les métiers de l’entreprise. 

 

Face au champ des possibles, des priorités doivent être établies en fonction des perspectives de Retour sur Investissement et de mobilisation des acteurs concernés au sein de l’entreprise. Car la description du besoin initial, de l’usage ciblé, doit venir du terrain et être aussi précise que possible. C’est le principal facteur clé de succès d’un projet IoT : l’usage en premier, la technologie en second. 

 

Malgré toutes les possibilités offertes par l’IoT, les freins restent nombreux au déploiement tant la transformation digitale change en profondeur les pratiques et les process de l’entreprise. Ces freins sont de nature culturel, organisationnel et technologique et nécessitent le recours à des structures tierces pour accompagner les entreprises sur le chemin de la transformation.  

 

C’est le positionnement du centre technique We Network qui agit comme tiers de confiance pour accompagner les industriels à accélérer et sécuriser leur projet de transformation digitale et ce quel que soit leur niveau de maturité ou leur secteur d’activité (www.wenetwork.fr). 

Quid de l’Europe ?

Malgré les stratégies fabless qui ont durement impacté l’industrie européenne depuis les années 2000, l’Europe continue de représenter environ 20% de la production industrielle mondiale de nos jours. Ici comme ailleurs, l’avenir de l’industrie passe par la transformation digitale. 

 

Les technologies de l’IoT continue(ro)nt quant à elles d’évoluer offrant de nouvelles perspectives aux industriels autour du traitement temps réel de l’information, de la distribution de l’intelligence dans les systèmes (IA embarquée), de la standardisation et de l’interopérabilité des systèmes nécessaire au renforcement de la continuité numérique

 

La sécurité logicielle et matérielle des solutions devra être renforcée pour lutter contre le développement des cyber-menaces tout comme l’éco-design permettra de limiter l’empreinte environnementale et d’optimiser les consommations de ressources notamment énergétiques. 

 

Sur l’ensemble de ces sujets, l’Europe dispose de compétences et de savoir-faire au meilleur niveau mondial qui sont autant d’atouts à exploiter pour renforcer la compétitivité de son industrie aujourd’hui et demain. 

 

Nous n’en sommes donc qu’au début du développement de l’IIoT ! 

Les projets collaboratifs continuent : rejoignez-les !

Les projets collaboratifs, , permettent une accélération de la diffusion, au sein du réseau, d’une solution technique propre à accélérer la transformation digitale de notre industrie. Le tout grâce à la collaboration et la mutualisation des énergies.

 

Les prochains sujets ont été choisis : Jumeaux numériques, Manufacturing Execution System et Responsabilité Sociétale des Entreprises seront au programme et débutent dès novembre 2021 !

 

Vous souhaitez rejoindre l’un de ces groupes ?

Vous souhaitez être accompagné pour sécuriser et accélérer votre projet IoT ? Contactez-nous !