#MeetTheTeam – Julie, responsable du plateau technique chez We Network

#MeetTheTeam – Julie, responsable du plateau technique chez We Network

Un plateau technique, mais pourquoi ?

Avec plus de 80 000 emplois directs, la filière électronique française relève d’une importance stratégique. D’autant plus en ces temps de situation de crise sanitaire inédite. C’est au sein de We Network que cette filière se rassemble pour innover, collaborer et performer. Pour cela, un plateau technique aux ressources inédites, situé au sein du Technocampus Electronique & IoT. Gérer ce plateau, c’est la mission de Julie, responsable du plateau technique chez We Network.

Entretien avec Julie Taragon, Responsable du plateau technique We Network.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Julie Taragon, je suis responsable du plateau technique de We Network depuis août 2019. Avant de travailler au sein du Technocampus Electronique & IoT, j’ai été cheffe de projet industrialisation pendant 4 ans puis cheffe de projet conception pendant 7 ans chez Eolane (ndlr : entreprise mère de la Cité de l’Objet Connecté avant son intégration par We Network)

Mais j’ai débuté ma carrière en tant que technicienne de production durant 2 ans chez Valéo.

J’ai donc à la fois pu expérimenter les entreprises qui intègrent de l’électronique et celles qui en conçoivent. Et cette double casquette de technicienne et de cheffe de projet m’a apporté à la fois une dimension opérationnelle et stratégique de la production électronique.

Le plateau technique We Network, c’est quoi ?

Le plateau technique de We Network est situé au sein du Technocampus Electronique & IoT. C’est un véritable outil pour l’ensemble des structures de la filière électronique qui nous permet de répondre à l’ensemble de leurs demandes et besoins. Ce que nous appelons « Plateau Technique » est un lieu qui regroupe différents espaces :

 

 

  1. L’espace ligne production: il permet la fabrication de prototypes, pré-séries ou séries dans le cadre d’un écrêtage de charges pour les adhérents We Network de la filière électronique

 

  1. L’espace Maker: il sert à la fabrication de preuves de concepts (Proof of Concepts – PoC) aussi bien électronique que mécanique grâce à nos équipements (imprimantes 3D, gravure, découpe laser…) – aujourd’hui au service de la crise sanitaire pour fabriquer des éléments comme des visières – et est accessible à tous via un abonnement

  1. L’espace Test et Mesure: offre la possibilité de tester et caractériser des produits avec notamment des équipements de pointe pour la Radio Fréquence (RF)

 

  1. L’espace CAO: comportant des ordinateurs équipés de logiciels de CAO pour la mécanique et le routage de carte électronique. Cet espace est mis à disposition

 

  1. L’espace Formation: implémenté au cœur de la zone de production électronique. Il permet d’être au contact direct des moyens machines et humains. Mais aussi de se former dans des conditions réelles et s’immerger, par la pratique, dans un environnement industriel.

 

  1. L’espace électronique 4.0: un espace dédié aux projets collaboratifs de la filière en particulier les fabricants électronique (Electronic Manufacturing Services – EMS), dans lequel seront évalués et développés de nouveaux moyens pour l’industrie électronique du futur (ex : les cobots qui permettent d’assister les opérateurs directement sur leur poste de travail).

 

Je suis donc la responsable de l’ensemble de ces espaces qui représentent au total plus de 550m² !

En tant que responsable plateau technique, quelles sont tes missions ?

En tant que responsable du plateau technique, ma mission principale est d’assurer la gestion et le pilotage de l’ensemble de ces espaces. Les machines mais aussi les services qui y sont associés. Car c’est sur l’ensemble de ces espaces que les experts de We Network s’appuient pour accompagner les entreprises dans leurs projets.

Au quotidien, j’ai en charge l’activité commerciale et le chiffrage lié au plateau technique (production, prototypage…).

Mais aussi la préparation et la planification des différentes productions en étroite collaboration avec Jean-Pierre, notre technicien d’atelier.

Je m’assure également du développement et de l’évolution des moyens techniques en relation avec les besoins de la filière électronique et des divers projets impulsés par We Network.

Et pour finir, je suis responsable de l’achat des composants utilisés sur notre ligne de production et donc, de la relation avec nos fournisseurs.

Ça fait beaucoup de casquettes et donc pour résumer, dès que quelque chose se passe sur le plateau technique, je suis sur le pont  !

Ce qui a changé depuis ton arrivé en Août 2019 sur le plateau ?

Le plateau technique a beaucoup évolué entre août et décembre de l’année dernière.

Dans un premier temps, nous avons réaménagé le plateau technique pour créer les différents espaces qu’on évoquait tout à l’heure. Ce réaménagement avait pour but de créer des espaces bien distincts. Et surtout, rationaliser le positionnement des machines dédiées à la conception mécanique, qui peuvent impacter celles, sensibles, dédiées à la production électronique. Les périmètres ont été bien définis. Et cette séparation d’espace a permis d’installer un sol ESD, c’est à dire antistatique.

Le revêtement dédié ESD dédié a ainsi été installé sur une bonne partie du plateau comprenant l’espace ligne de production, l’espace 4.0 et l’espace formation.

Un autre grand changement a été la mise en place de partenariats avec les fournisseurs de machine. Un avantage pour We Network mais aussi les fournisseurs !

Cela nous permet d’avoir des équipements dernière génération. Et eux obtiennent de la visibilité avec les nombreuses visites du Technocampus puisque nous en accueillons 1 par semaine en moyenne !

Et enfin, dernier changement, en fin d’année, nous avons conçu une offre événementielle pour les électroniciens : les journées techniques !

Ce que tu aimes le plus dans ton métier ?

Ce que j’apprécie le plus dans mon métier, c’est la richesse des personnes avec lesquelles je travaille ainsi que la diversité des sujets que je mène :

 

  • J’aime à travailler sur plusieurs missions à la fois tels que le développement commercial, la production, les projets collaboratifs ou encore l’achat de composants. Le tout dans un environnement dynamique et stimulant !

 

  • La dimension humaine est également très présente, et c’est ce que je recherchais dans mon métier !

 

  • Interagir avec un large public, c’est aussi la possibilité d’appeler sa créativité pour essayer de trouver des solutions à des problèmes originaux. Ces derniers émanent de la part des industriels avec lesquels je suis en contact permanent.

 

  • Et enfin, c’est également et surtout la gratification de voir ce que l’on a réalisé sur le plateau technique, utilisé par le client.

Quels sont les challenges de ton métier ?

Les défis de mon métier découle de ce que j’aime le plus : la richesse dans le profil de nos partenaires. Ainsi, répondre aux diverses sollicitations de toutes les entreprises de l’électronique de manière neutre et efficace, c’est mon plus gros challenge !

Il y a aussi la neutralité, car nous sommes un tiers de confiance pour les acteurs de l’électronique.

Et l’efficacité car je dois être capable de chiffrer tout type de demande : prototype, écrêtage, PoCs (Proof Of Concepts), abonnement maker, location de matériels ou encore d’espaces…

Les qualités pour faire ton métier ?

En priorité, je dirais que la communication et avoir un bon relationnel sont nécessaires pour apprécier et réussir dans ce poste.

 

Il faut aussi être réactif face à la demande et savoir switcher d’un sujet à l’autre sans jamais risquer de dégrader la prestation demandée.

 

Une autre qualité requise pour ce métier est la curiosité. Il est important de toujours s’informer des nouvelles technologies pour notamment maintenir un parc machine au goût du jour avec des moyens innovants.

 

Ceci toujours dans l’objectif d’offrir la qualité de prestation la plus élevée possible.

Que souhaites-tu mettre en place au sein du plateau technique ?

Développer davantage les journées techniques avec les acteurs de l’électronique et en voir de nombreuses apparaître dans nos événements de 2020 !

Mais c’est sûr que nombre de projets ont été chamboulés avec cette situation de crise inédite.

C’est dur de voir un projet sur lequel on a travaillé ne pas aboutir au moment où on le pensait. Mais ce n’est que partie remise !

L’objectif dorénavant est de consolider et de fixer ce qui a déjà été mis en place fin 2019 et il y en a beaucoup.

Le mot de la fin ?

Notre mission chez We Network c’est d’accompagner nos clients et adhérents dans leur développement et de permettre aux entreprises de converger dans le même sens.

 

Je suis ravie de faire partie de l’équipe qui anime ce centre technique, situé au cœur du Technocampus Electronique & IoT, qui rassemble et porte vers l’avant la filière électronique française dans son ensemble. Ainsi nous représentons un interlocuteur privilégié pour les entreprises de tous les secteurs d’activités qui veulent donner de la puissance à leurs produits et procédés intelligents, et en plus « Made in France » !

 

 

Alors à bientôt!